Cabinet VINCENSINI

Un Avocat à vos côtés
Un cabinet spécialisé dans la défense des Victimes
Victimes d’agressions - Victimes d’accidents de la circulation

Droit pénal

En cas de trouble à l’Ordre Public (routier, familial, économique, sanitaire…), notre société réagit en prévoyant la mise en œuvre d’une procédure puis de sanctions pénales à l’encontre du prévenu :

  • Placement en garde à vue ;
  • Comparution immédiate ;
  • Convocation par OPJ (Officier de Police Judiciaire) ;
  • Déferrement devant le Procureur de la République ;
  • Ouverture d’une information judiciaire;
  • Mise en examen ;
  • Convocation devant un Juge d’instruction ;
  • Comparution devant le Tribunal de Police ;
  • Comparution devant le Tribunal correctionnel ;
  • Mise en accusation devant la Cour d’assise ;
  • Convocation devant le Juge de l’application des peines ;
  • Placement sous surveillance Electronique ou « bracelet électronique » ;
  • Liberté surveillée ;
  • Semi-liberté ;
  • Libération conditionnelle…et toutes autres mesures dites d’ « aménagement de peine ».

Dans tous ces cas, si la réaction de notre société, qui prévoit une peine à l’encontre de l’auteur des faits, est objectivement normale…il n’en est pas moins vrai que le coupable présumé doit bénéficier d’une défense acharnée pour faire valoir ses droits et établir son innocence.

Tel est le principe de la présomption d’innocence qui veut que toute personne mise en cause dans une affaire pénale doit être considérée comme non coupable tant qu’un jugement définitif ne l’a pas décidé.

Tel est également le principe des « Droits de la défense », -encore appelé « principe de l’égalité des armes »-, qui veut que toute personne mise en cause dans une affaire pénale doit pouvoir bénéficier de la défense la plus efficace, à tous les stades de la procédure (garde à vue, instruction, procès) pour faire valoir ses droits et établir son innocence.

Un rapport de confiance absolu est alors nécessaire entre l’avocat et son client pour déterminer ensemble la ligne de défense la plus adaptée à la situation : demande de nullité de la procédure, de non-lieu ou de relaxe lorsque le dossier s’y prête…ou présentation d’un dossier de réduction de peine lorsque les éléments de culpabilité ne peuvent être contestés.

En toute hypothèse, le rapport unissant l’avocat à son client doit être ici particulièrement franc et direct pour aboutir à la solution la plus efficace en évitant les pertes de temps inutiles et les procédures contre productives.

Si vous êtes victime devant une juridiction pénale, retrouvez notre page dédiée aux principaux préjudices indemnisables.

Actualités

Un homicide volontaire dans une boîte de nuit à Marseille

Le samedi 3 mars 2012 vers 03H30 du matin, les marins pompiers intervenaient au restaurant discothèque Le TB, situé dans le quartier du Panier à Marseille, où ils constataient à 4 heures du matin le décès du gérant Monsieur B., atteint mortellement à l’abdomen par un projectile d’arme à feu de calibre 11.43. Une...

En savoir +

Marseille : Disparitions très inquiétantes de trois femmes

En un petit peu plus d’un mois, à l’Automne 2008, MARSEILLE allait connaitre une vague de disparition sans précédent : trois disparitions inquiétantes, comme la ville n’en avait jamais connu AUPARAVANT et comme elle n’en connaitra plus jamais APRES l’interpellation de Monsieur S. : IRYNA S. disparaissait le 5 octobre...

En savoir +

Agression sexuelle : une peine socio-judiciaire est suffisante ?

Monsieur O. est renvoyé devant le Tribunal Correctionnel de Marseille, pour y être jugé des faits d’agression sexuelle commis le 2 juillet 2010 sur Melissa S. mineure alors âgée de 14 ans et demi au moment des faits. Les faits –qui s’apparentent en réalité à un véritable viol-, ont été...

En savoir +

Préjudices corporel et moral pour deux victimes d’agression

Le 19 février 2013, alors qu’elles regagnaient leur domicile situé avenue du Prado à Marseille, les requérantes ont été violemment agressées par M. O qui les a poussées en arrière, au motif qu’elles auraient « mal parlé » à sa compagne. Alors que Mme Evelyne E. se trouvait à terre,...

En savoir +

Pas d’impact sur l’indemnisation en cas de non identification de l’auteur des faits

Le 15 décembre 2011 aux alentours de 20H30, la requérante a été victime d’une agression avec violence sur le Boulevard MICHELET à MARSEILLE, alors qu’elle regagnait son domicile. Un individu venant par l’arrière l’a projetée au sol pour s’emparer de son sac et de ses effets personnels. Totalement...

En savoir +